Traitement de la cellulite, technique personnelle

Featured Video Play Icon

Cette technique permet d’améliorer la cellulite dans les fesses et les cuisses, grâce à une procédure unique, rapide et réalisée sous anesthésie locale, sans chirurgie et avec une récupération particulièrement rapide. Depuis 2014 j’ai perfectionné cette technique, obtenant des résultats particulièrement satisfaisants. Il est possible d’éliminer les « trous » de la cellulite sans laisser de cicatrices et sans l’injection de produits chimiques nocifs, avec un retour immédiat à la vie sociale.

Qu'est ce que la cellulite

La cellulite, ou panniculopathie édémato-fibro-sclérotique, est un phénomène pathologique dû à la combinaison de multiples facteurs (hormonaux, génétiques, liés à la microcirculation et au tissu adipeux), qui se traduit par une altération de divers degrés cutanés. En particulier, il peut être caractérisé par la combinaison de différents composants pouvant être plus ou moins prépondérants :

  • œdémateux : c’est-à-dire associé à un œdème et à l’accumulation de liquides, provoqué par un état inflammatoire
  • Fibreux : c’est-à-dire associé à la présence de cloisons fibreuses épaisses qui divisent les lobes du tissu adipeux et font adhérer la peau aux couches profondes, créant ainsi les fameux «capitons» (trous isolés)
  • Sclérotique : caractérisé par des nodules et des plaques dures

Facteurs aggravants

Différents facteurs peuvent contribuer au développement et à la progression de l’état inflammatoire à la base de la cellulite en particulier :

  • Une mauvaise alimentation (haute teneur en calories, riche en graisses et en sel, alcool)
  • Mauvaises postures (trop de temps de repos, peut-être dans des environnements chauds et humides) pouvant entraîner une mauvaise circulation sanguine; même les chaussures trop serrées et à talons hauts peuvent faire obstacle à l’écoulement circulatoire
  • Problèmes vasculaires et microcirculatoires
  • Vie sédentaire
  • Alcool et fumée
  • Surpoids ou obésité

Traitement de la cellulite

1. Lorsque la cellulite est encore au stade initial, c’est-à-dire œdémateuse, une correction du mode de vie peut entraîner une amélioration drastique de l’aspect cutané et empêcher la progression vers le stade fibro-sclérotique. Une bonne nutrition, une activité physique aérobique et l’abstinence d’alcool et de tabac sont très importants. A ce stade, les traitements médi-cosmétiques peuvent encore aider (carboxythérapie, lipoclasie, oxygénothérapie, mésothérapie et autres …)

2. Lorsque la cellulite est au stade de la fibro-sclérose, la correction du mode de vie n’est plus suffisante, puisque des cloisons fibreuses qui rétractent la peau et la font adhérer aux couches profondes aponévrotiques se sont formées. Dans ce cas, il est nécessaire :

a. De disséquer les cloisons fibreuses afin de repositionner la peau dans la position correcte, provoquant une levée des dépressions cutanées

b. Parfois, le processus inflammatoire à long terme peut également conduire à la perte de lobes adipeux avec la formation de trous qui doivent également être remplis (avec de l’acide hyaluronique macromoléculaire de longue durée ou avec de la graisse, ce que l’on appelle le lipofilling). L’injection d’acide hyaluronique n’est pas toujours nécessaire et peut parfois être réalisée lors d’une séance ultérieure.

Quelles sont les indications

Le traitement est seulement indiqué en cas de cellulite fibro-sclérotique, spécifiquement pour traiter des zones isolées déprimées et pour disséquer les branches de rétraction fibrotique et zones déficitaires de tissu adipeux.

Comment effectuer le traitement

Le traitement dure de 15 à 45 minutes, selon le nombre de zones à traiter. Une fois terminé, la récupération est immédiate et vous pouvez immédiatement retourner au travail ou sortir en toute sécurité. Il est indiqué de ne pas pratiquer d’activité physique intense pendant environ une semaine.

Une évaluation médicale appropriée est nécessaire avant le traitement, afin d’identifier les zones traitables et de planifier le traitement le plus approprié.
Une fois que vous avez identifié les zones à traiter, nous procédons à leur cartographie et, par conséquent, une anesthésie locale qui permettra de réaliser le traitement dans un confort total.

Par la suite, nous passons à la section des brins fibreux (capitons) grâce à une petite aiguille spéciale : la section doit être effectuée à des profondeurs différentes et de telle manière que toute la zone soit traitée. Une fois l’adhésion fibreuse enlevée, la peau peut enfin se repositionner et se détendre.

Parfois, en raison d’une inflammation prolongée due aux processus à la base de la cellulite, certaines zones déprimées peuvent également être causées par la perte de tissu adipeux; dans ces cas, il est également nécessaire de réaliser de petites injections d’acide hyaluronique macromoléculaire qui permettent de restaurer naturellement le tissu manquant.

Une fois le traitement terminé, un petit pansement est placé sur les zones traitées et peut être retiré le jour même.

Combinaison avec d'autres traitements

Ce type de traitement est associé à une liposculpture pour améliorer les formes de la culotte de cheval, des hanches et autres zones. Très souvent, les patients qui veulent subir une liposculpture pour redéfinir leurs formes ont différents degrés de cellulite qui peuvent être traités conjointement.

Résultats

Les résultats sont visibles dès quelques jours après le traitement, bien qu’au moins 1 mois soit nécessaire avant d’obtenir un résultat optimal. Pour le résultat final, vous devez attendre 6 mois.
S’il est nécessaire de faire des petits remplissages d’acide hyaluronique, il peut être utile d’attendre 3-4 mois après la première séance (dans laquelle se déroule la section des pousses fibrotiques).

Le résultat est définitif. Si des injections d’acide hyaluronique ont également été effectuées, il peut être nécessaire de les répéter après environ 18-36 mois.

Post-traitement

Après le traitement, un œdème et parfois des ecchymoses / hématomes localisés peuvent apparaître. Je recommande une crème pour améliorer la résorption et l’abstention de l’activité physique intense pendant 10-14 jours si elles se développent. Dans tous les cas, le patient peut immédiatement retourner au travail ou reprendre toutes ses activités quotidiennes normales, avec une reprise immédiate de sa vie normale.

Différences avec cellfina

Bien avant la sortie de Cellfina, j’ai commencé à utiliser cette technique et à la perfectionner avec le temps. Depuis 2014, j’ai traité de nombreux patients avec des résultats extrêmement satisfaisants. L’avantage, en effet, est de pouvoir personnaliser la profondeur du traitement en fonction du type spécifique de défaut et du type de peau. Par ailleurs, l’autre avantage incontestable est d’être en mesure d’utiliser beaucoup moins d’anesthésie locale, ce qui permet d’être en mesure de procéder à un remplissage possible avec des charges d’acide hyaluronique de longue durée (macromoléculaires) au cours de la même session.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
3 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...
  DEMANDE D’INFORMATIONS

DEMANDE D’INFORMATIONS

Remplissez le formulaire en ligne pour prendre un rendez-vous ou pour obtenir des informations sur les interventions ou les traitements

Rappel gratuit