Correction rhinoplastie ratée

30Set
23Sep

La rhinoplastie secondaire représente un défi majeur pour le chirurgien esthétique car même si il n’est pas le premier à avoir opérer le patient ou la patiente il recevra aussi le mécontentement de la patientèle en cas d’insatisfaction esthétique.

Dans l’évaluation préopératoire, il est nécessaire de prendre en compte différents aspects que l’on peut schématiquement énumérer :

Difficultés respiratoires

Il est très fréquent qu’une rhinoplastie qui n’a pas parfaitement réussi puisse donner des problèmes respiratoires : ceux-ci peuvent être causés par des cicatrices internes, ou par une correction incomplète du septum ou des turbines lors de l’intervention précédente ou plus fréquemment par un déficit respiratoire dynamique dû à une réduction excessive de certains éléments cartilagineux.

Les altérations cicatricielles

Des réactions cicatricielles indésirables peuvent se produire dans toutes les zones, mais surtout dans les zones où le chirurgien a entraîné une réduction des structures ostéocyto-calcaires, c’est-à-dire là où un « espace mort » est créé sur lequel la peau du nez doit reposer. Dans ces zones, des dépôts de fibrose peuvent se former, ce qui peut entraver le résultat esthétique. C’est pourquoi il est conseillé de masser fréquemment le nez après une opération, précisément pour permettre à la peau du nez de s’adapter rapidement à la nouvelle architecture de la pyramide nasale.

Hypocorrections

C’est la situation résultant de l’élimination incomplète des excès ostéocartilagineux qui doit être corrigée. C’est peut-être la situation la plus simple

Hypercorrections

C’est la situation où le chirurgien de la première intervention a exagéré dans l’ablation des éléments ostéocartilagineux entraînant des déficits esthétiques et souvent fonctionnels.

Asymétries

Elles résultent d’un comportement chirurgical qui n’a pas été effectué de manière symétrique, mais aussi de situations liées au squelette facial qui n’est souvent pas parfaitement symétrique. Il faut rappeler que la pyramide nasale est placée sur un plan osseux représenté par les os de la face qui ne sont pas toujours parfaitement symétriques et peut donc soutenir les éléments anatomiques du nez sur une base inclinée et non plate créant des asymétries qui ne peuvent être corrigées.

Enfin, Le Docteur Riccardo Marsili rappelle que les cartilages ont une « mémoire », c’est-à-dire qu’ils ont tendance à reproduire la courbure qu’ils ont parfois même après un traitement chirurgical adéquat.

Il est donc évident qu’avant de s’engager dans une rhinoplastie secondaire, un diagnostic minutieux basé sur l’observation, la palpation, l’observation dynamique (en inspirant profondément par le nez), la rhinoscopie antérieure et/ou fibroscopique et enfin un scanner des sinus paranasaux en projection axiale et coronale est nécessaire. Lorsque vous disposez de tous ces éléments, vous pouvez planifier l’intervention corrective qui ne sera pas toujours complexe et invasive, mais qui peut aussi être très conservatrice et viser à corriger le défaut.

Le plus souvent, il faudra recourir à une rhinoplastie ouverte (c’est-à-dire avec une incision cutanée au niveau de la « columelle », c’est-à-dire la peau séparant les deux narines) avec utilisation de greffes de cartilage que l’on prélèvera dans la cloison nasale ou alternativement dans le pavillon de l’oreille (sans laisser de cicatrices visibles !). Je pense que cette technique est la plus appropriée lorsque des modifications importantes doivent être corrigées.

Le temps de récupération sera celui d’une rhinoplastie primaire, mais l’œdème postopératoire sera très probablement plus long à éliminer.

Une attention particulière devra être accordée au choix du moment de l’intervention. Il est nécessaire d’attendre une période de temps suffisante entre une opération et sa révision, à la fois pour évaluer pleinement les résultats et pour permettre une guérison complète et une stabilisation des processus de cicatrisation. Cette période est généralement d’au moins un an.

Contactez le Docteur Riccardo Marsili de Paris pour lancer la procédure de correction de votre rhinoplastie imparfaite.

  DEMANDE D’INFORMATIONS

DEMANDE D’INFORMATIONS

Remplissez le formulaire en ligne pour prendre un rendez-vous ou pour obtenir des informations sur les interventions ou les traitements

    Rappel gratuit